Adieu a Aissa Lahreche dit Parisien

> Le souvenir, ce n'est jamais fini, il n'y a pas de commencement ni de fin.
[Camille Laurens]
Extrait du journal Libération - 29 mars 2001

 

Le 13 Mai sur la cité des Nobles; blog consacré à Laghouat, je découvre stupéfaite une annonce: "Aissa Parisien est décédé suite à un accident de la route et aprés un coma de 15jours." Ecrit quelqu'un sous le pseudo Laghouati. Si c'est une plaisanterie elle est de mauvais gout ! Je contacte la personne sur ce blog "Ne dites pas nimporte quoi, Aissa c'est mon cousin"

-"Non, repond t-il, c'est la verité Allah yarahmou"

Je demande alors à un proche avec qui j'etais en ligne de verifier l'information, chose qu'il me confirma malheureusement très vite !

C'est ainsi que j'ai appris que j'ai perdu un etre qui m'est particulierement très cher: mon cousin Aissa Lahreche dit "Parisien" et que ma famille etait dans le malheur.

Temoignages de sympathie sur la cité des nobles :

14 May-11:48 Khaled-201 (Alger)> 3eme ami intime et collègue de travail du même bureau qui s'en va. Après les défunts Ahmed Guignol, puis recemment Allal Chabira, c'est au tour de Aissa Parisien de nous quitter d'une manière brutale.Homme jovial et qui n'avais pas sn pareil pour dérider
14 May-11:50 Khaled-201
(Alger)> les atmosphères les plus tendues,Aissa avec qui j'avais des liens familliaux était l'un de mes compagnons les plus fidèles duant les années 70. Très cultivé parfait bilingue
14 May-11:52 Khaled-201
(Alger)> il était aussi un mélomane averti puisqu'il pouvait chanter aussi bien l'occidental que le classique de Abdelwahab avec un égal bonheur.
14 May-11:54 Khaled-201
(Alger)> En cette douloureuse circonstance, j'adresse mes sincères condoléances à sa famille et ses enfants
14 May-15:28 tahrazou-221
(laghouat )> c'est une oeuvre d'art typiquement laghouatie qui vient de disparaitre en la personne de Aissa parisien.
14 May-15:31 tahrazou-221
(laghouat )> je connais quelqu'un qui sera bien secoué par cette perte :Takkouk ;car tous deux ils formaient un duo comique inégalable.Paix à son âme
14 May-15:38 tahrazou-221
(laghouat )> mes sincères condolénces à tous ses proches et prompt rétablissement à sa compagne. Qui ne connait pas Aissa Parisien ne connait pas "bab dzaier"
14 May-15:39 tahrazou-221
(laghouat )> Je fais allusion à bab dzaier d'antan pas du nouveau !!!!!
14 May-15:40 tahrazou-221
(laghouat )> Je fais allusion à bab dzaier d'antan pas du nouveau !!!!!
14 May-15:42 tahrazou-221
(laghouat )> celui qui a été démoli par des mains criminelles et démoli avec lui un bon nombre de coeurs laghouatis
14 May-15:44 tahrazou-221
(laghouat )> les coeurs laghouatis surmontront leurs douleurs et se relèveront car à Laghouat on meurt debout !!!
14 May-15:46 tahrazou-221
(laghouat )> Les laghouatis sont comme le roseau :il plie mais ne rompt pas .
14 May-16:04 l.kl-248
(france)> c'est le plus gentil des cousins que je perds ,je pense a ses enfants et partage la peine des miens et de ses amis .je perds de mon essentiel .
14 May-18:36 Laghouati-32 (laghouat)> allah yarhamou effectivement Takkouk et aissa etaient les deux comiques a l'epoque de kadda au chettet et ce prof de sport français que je ne me souvient plus de son nom?

Anecdote-Temoignage de Hadj Tahar Lamri, qui l'a bien connu et qui a assisté a l'enterrement de Parisien :

c'est une histoire digne de la caméra invisible.
A la place des oliviers un homme vendait des poules.Aissa passait par là avec son inséparable acolyte Takkouk ;Ils étaient tellement en harmonie, tellement bien accordés qu'il leur suffisait un échange de regards pour créer un scénario en un laps de temps.Le message passa entre eux,Takkouk s'éloigna et aissa aborda le marchand de poule , il en prit une bien dodue et demande :"yatel gueddah errouaneb" et le marchand étonné de rétorquer :"ouerrahoum rouaneb ,hadha rah djaj !!"
- Aissa : barkana men tmaskhir ,n'ta jayebli rouaneb oued goulli djaj?
Takkouk arriva mine de rien comme s'il ne connaissait pas Aissa, il prend un coq , le soupèse et demande au marchand : "ouech rahoum aatyenik fel khzouz ?
avec un sourire bête, le marchand regarda simultanément Aissa et Takkouk se demandant si ces deux énergumènes n'étaient de connivence pour se foutre de sa gueule, mais ils cachaient tellement leur jeu que le marchand douta de lui même.
d'autres laghouatis qui assistaient à la scène au loin et comprenant le manège se sont joints à la mascarade pour prêter main forte aux deux compères.(qu'ils connaissaient très bien)
Le pauvre marchand ne savait plus qui croire : tout le monde demandait le prix des "lapins".
Furieux le marchand de poules dit :
"chouf el farkh(en parlant de son fils qu'il avait laissé au douar) ana goutlou dirli djaj fi charita ,rah dalli rouaneb ;Ouallahi ka ma iji fidi."
Oui Aissa était un brave type allah yarehmou.

 

alors,a tous les miens en algerie,a ma famille lahreche a laghouat ,aux enfants de mon cher AISSA ,a son epouse ,toutes mes condoleances ,avec la peine que je partage avec vous ,toute mon affection .a tres ,tres bientot.kh-lo.lahreche.

merci a tous ceux qui ont eu une pensee pour parisien mon cousin,ca a ete vraiment un reconfort!!!je sais a present que aissa est un garcçn aussi gentil que drôle avec sa famille et ses amis!là,il dirait:"haya khlass!barkouna!!!pour dire ,la vie continue!!donc,voici une autre anecdote le concernant:j'étais toute petite et je participais a un de mes premiers cross a Ouargla ,en visite chez un de mes frères qui vivait la bas,Aissa assista au départ de la course et me chuchota:"ya el hadgua ,jibiha !rani takel alik"="petite tu gagnes ,je compte sur toi"!je répondis:"oui!oui!!!restes pas la "!il ajouta :"tu vois tous ces militaires,ils ne savent pas que tu peux gagner,mon pote ,(il était accompagné d'un ami, takkouk ?),leur a dit :"la petite brunette ?bof !"et les a encourage a parier une fortune sur le bucheron a côte de toi "(il désigna une fille ....!!-(mama!!d'ou est ce qu'elle sort celle là ????)-Aissa termina:"il faut que tu m'aides a amasser une petite fortune, j'ai parie tout ce que j'ai "fi il bourtfaiye " sur toi!!!je t'offre une superbe rose de sable ce soir !". ET alors ??? ??ben ???il a gagne mon cousin !!!!!!!!!!!!! A bientôt.kh-lo.lahreche

 

********************************************************************************************************

voilà ,qu'un an aprés sa disparition ,(13 mai ) ,parisien continu à nous faire rire : pendant mon séjour à laghouat ,j'ai passé beaucoup de temps avec ses enfants ,et ses fréres et soeurs ;m ,une de mes cousines raconte :" toujours avec son acolyte Takkouk ,aissa,eu l'idée de se déguiser en femme , ils endossent des "bouawinas " ,( traditionnel voile laghouati ,ou l'on ne distingue qu'un oeil . les deux compéres traversent la place des oliviers ,( rahbit el zitoun ) ,déambulant ,avec grace ,dans les rues ,jusqu'à ce qu'un militaire ,au volant d'une voiture  séduit les accoste ,les " deux belles montent ,aissa et takkouk furent invité dans une maison ,et ,lorsque le militaire découvrit le pot aux roses ,véxé de s'etre fait prendre ,entra dans une colére sans nom ,et colla les deux jeunes hommes à une corvée de longue haleine :nettoyer des sacs entiers ,pleins de laine de mouton :" vous ne bougerez pas d'ici ,le petit doigt ,jusqu'à ce que la tonne de laine soit propre !!!sinon ,je vous bute " !!!sans se démonter ,  parisien ,releva son voile sur les genoux dans un geste raffiné et dis :" ya bismillah " ,takkouk suivit jusqu'au bout !!!!

********************************************************************************************************

                                                                     LA VIE CONTINUE

 

 

 

   Aissa ( parisien junior )  est né à laghouat : une de mes adorables petites cousines est , ce soir ,( 13AOUT 2009 ) ,l'heureuse maman d'un adorable petit garçon !!!! j'éspére vite avoir une photo et les embrasser bientot !!

 

 

 

 je vous présente parisien junior , vous ne trouvez pas qu'il a les yeux de son papy ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (26)

1. FARID HALIM 06/12/2011

Le 06/12/2011

bonjour,

C'est grace à google que j'ai pu découvrir votre site,
et par la meme occasion j'ai pu voir la page dédiée
à notre regretté à tous feu Aissa Lahreche Allah yarhmou.
je le connaissais assez bien comme tous les jeunes de
sa génération pour affirmer que son souvenir demeurera
gravé à jamais dans les mémoires.
J'aimerais aussi évoquer un autre talent de notre regretté
qu'il pratiquait magistralement en collaboration avec
son fidel Takouk:c'etait le "langage verlan" en Arabe,ce
langage consiste à inverser les syllabes d'un mot en
introduisant un "s"entre les syllabes "harf as sin".
Les deux amis qui excellaient dans la pratique de ce "langage"
arrivaient à communiquer entre eux tout en subjuguant leurs
auditeurs.Allah yarhmou.
Je rappelle aussi à Mr Laghouati-32 le nom du prof de sport
Francais au lycée du Shettet,il s'appellait mr Fabres.

Farid.

2. smail 23/10/2011

C'est avec Douleur et tristesse que je vous annonce le D-C d'un des dignes
Fils de Laghouat,connu pour sa gentillesse,son Bon Caractère,toujours souriant,acceuillant tout Laghouatie qui se presente à lui,dans sa maison
conçue pour celà à H-DEY.C'est le Défunt MHAMED-FKAIRI(ALLAH-ya-Rahmou)le Gendre des Respectables MARFOUA hadj-MOHAMED et ses Enfants A/HAMID,KAZI,etc....
de Gsar-bzaiem.Le Respectable MHAMED était Chef-Service Commerciale et Achat des Gallerie-Algérienne.Il habitait de son vivant à H-dey,
puis à Kouba où il a été entéré hier le 22/10/2011......SMAIL....

3. lo 01/08/2010

Bachir R , tu as mis derniérent un commentaire sur cette page , malheureusement , je le reçois pour validation ,mais indescriptible : ( une série de chiffres et de lettres ....tu l'as écris en arabe ?
tu peux me l'envoyer par mail si tu veux bien ! merci pour ta visite ,bonne journée !

4. remita bachir 21/07/2010

يرحل الرجال وتبقى خصالهم وترحل الاسود ويبقى بريق عيناها يلهب قلوب من احبها .الله يرحمك يا عمي عيسى تركت ورائك فراعا لا يملئه الى الحزن والاسى

5. lo 18/05/2010

merci Bachir pour cette gentille pensée pour parisien qui manque toujours à ses enfants , proches et amis !allah yarehmou ,deux ans maintenant qu'il a laissé un trés grand vide ! en avril dernier ,entre larmes et fou rires ,une de ses soeurs , ma cousine M ,raconte : " accompagné de son frére messaoud ,parisien fait une promenade sur les terres de nos aieux , dans l'arriére pays de ksar el hirane ( village mére ) , dans le lieu dit " taouenza " dit " el samad par notre famille , il décide de pecher dans une mare , ou ,déja ,un homme semble faire la peche miraculeuse tant il avait de poissons !!! au bout d'un moment ,ne voyant rien venir ,aissa sort sa carte d'identité et crie en s'adessant aux poissons ,( sous le regard effrayé de l'homme qui le prend pour un fou ) : " hé ! ho !!! il y a du favoritisme !!!moi aussi je suis 'el samad !!!! vous voulez mon nom ? et lui là ? hurla t-il en regardant l'inconnu , il sort d'ou d'abord ? " .
inquiet l'homme préfera mettre fin à sa partie de peche et s'en va .

6. remita bachir 12/05/2010

alah yarham ami aissa

7. Amine Lotfi 26/06/2009

Oui Aissa nous manque il était un peu notre athmosphere sans lui c'est le rechauffement qui nous guette à cause du trou fait à la cause d'ozone je sais que de sa lointaine contrée il doit se tordre de rire de nous qui nous échinons à vouloir encore croire que ce n'est pas demain la veille mes amitiés transcendales et eternellement mes hommages à l'avenant et comme tu étais tout le temps à le repeter à la revoyure salut mon ami Amine Lotfi

8. amine lotfi 18/06/2009

Il est des moments où l'âme de tout un chacun aspire à accéder à ce nirvana loin et si utopique , à cette sérénité et à cette félicité qui la vie durant nous fuit comme des pestiférés et c’est présentement notre cas au jour d’aujourd’hui au milieu du brouhaha et des bruits de la vie de tous les jours qui subrepticement a fini par envahir et le dedans et le dehors mais pour nous autres chanceux l’antidote existe bel et bien il nous suffit à chaque fois que ce besoin se fait sentir de penser très fort à AISSA LAHRECHE qui de sa lointaine contrée nous envoie des SMS , des signaux lumineux qui transcendent les strates de l’au-delà tous enrobé de sa bonhomie de sa gentillesse à fleur de peau de son bagout à nulle autre pareille de ses réflexions chaloupées de ses mots à faire tomber par terre de ses éclats de rire contagieux qui vous décoiffent et qui vous font aimer l’amitié vraie celle qui est et qui a toujours été de l’apanage de Aissa le grand seigneur qui même au milieu du gué continuait à instiller tous azimuts pour les autres plus d' Amour et plus d'amitié à l’endroit de la gent Humaine sans distinction aucune car quand on est comme Aissa toujours dans l'initiative, quand on veut agir, quand on défend des idées qui permettent de mieux asseoir la réalité de tous les jours , je pense qu'on peut dire sans nous tromper que l’on fait une bonne œuvre," Aissa était le seul magicien que je connaisse qui est arrivé à changer notre morne monde sans l'aide d'une baguette, c'était le gardien de l’orthodoxie du vrai et du beau.
Je pense vraiment que Aissa était mais le sait-il vraiment un homme aux lisières des frontières, dans un monde magique tolérant et à visage humain et qui n’a d’existence que dans sa tête, et dans la notre évidement toujours aux limites de quelque chose que nous n'atteindront malheureusement jamais.
Oui, je m'estime chanceux d’avoir connu ce monument, et durant tout l’intermède qu’à durer notre solide amitié je suis resté tout le temps suspendu à ce fil qui m’a toujours relié à l’essentiel, je reconnais que sur le plan de l'équilibre c'était peu etre très dangereux, mais l'équilibre n'est-il pas lui aussi une autre frontière qui camoufle notre vraie fragilité ? une question à méditer. Que de questions engendrées et demeurées sans réponses par ce territoire des marges qui influe sur tout et sur tous ?
Qui dit que notre propre identité n’est-elle pas elle aussi justement ou injustement cette frontière illusoire? Personne n’a de réponses, les réponses murent parfois notre conscience, mais je m’interroge tout simplement, comment Aissa a-t-il pu être tout cela à la fois un enfant (il est resté malgré tout enfant un peu comme David COOPERFIELD son hero d'enfance ) de la paix engagé malgré lui toujours aux limites des grandes guerres, celles de l’esprit of course et du mot juste qui faisait rire certes mais qui fait aussi nous ouvrir des perspectives .

Toute sa vie il a été un vrai passionné dans un monde où l’amour vraie et authentique ne voulait plus dire grand chose... Pas pour nous en tout cas

Chapeau trés bas tu nous manques terriblement salut l’artiste. ton ami Amine Lotfi

9. lo 22/05/2009

salut amine lo et merci de réanimer cette page que la famille de ton pote aissa consulte réguliérement ; ,parisien a laissé du rire plein sa maison ,plein la tete de ses amis ,meme si c'est dur à accepter pour les siens ,j'ai constaté pendant mon séjour pami ses enfants et les autres membres de ma famille ,qu'il continue à faire l'amuseur ,et ça c'est rare ; juste qu'il est décédé le 13 MAI ,jour anniversaire de khelifa notre neveu et cousin et ,j'aimeais ,khelifa ,te redire ceci :" fetes ton anniversaire ,parisien n'aimerait pas etre un trouble fete " ,meme si c'est dur pour toi ,fais ça mon cousin ,tous les ans "!

10. Amine Lotfi 22/05/2009

Tristes moments vécus avec la nostalgie en plus qui vous compresse la poitrine et vous empêche d’accepter que Aissa le seigneur le bout en train le plein de vie n'est plus victime d'un banal accident de la route qui fauche tous les jours que dieu fait des vies. Étrange comptabilité toujours négative elle nous fait tout le temps défaut en soustrayant qui un ami un frère un fils et la mémoire est ce qu’elle est sélective têtue on a beau nous épancher dans tous les cotés Lahreche Aissa restera à jamais pour moi mon ciel d’enfance et mon bout d’horizon merci pour tous les moments de bonheur dispensés chapeau très bas et salut l’artiste. Amine Lotfi

11. lo 08/05/2009

salut ma sabine ,je reviens d'algérie ou j'ai rencontré les enfants de mon cousin parisien et tous les miens ;trois semaines de pur bonheur!!!!!merci de réactualiser cette page sabine!!bisous!!lo

12. sabine bachelet 08/05/2009

Ma chère Lo...je pense qu avec ce que je lis....il s agit de ton cousin...je t écris de Cannes...et je t embrasse...Je n ai plus de nouvelles de toi

Je te fais une grosse bise ainsi qu à tous ceux que je connais sur ce site....et les autres...Sabine

13. khalifama 13/11/2008

bonjour lola kh l
merci de votre mots ver mon frere aissa oui mon frere parce que moi le fils de mana qui appler aissa la attendu a son arrivee au paradi incha allah
aissa c'etait le roi de la famille qui perd l'un des meilleurs homme il était vrement notre guide
ina lillah ouina lahou rajioune

14. hmida 12/11/2008

[i]allah erahmou il etait et il restera un brave homme, tres gentil c\'est vrai je l\'ai connu peu de temps mais je l\'ai consideré comme un pere pour moi et mon fils l\'aime bcs, sa perte est tres lourde a croire et c\'est malheureux de perdre un tel homme mais c\'est ça la vie. repose en paix. ina llillah wa ina ilayhi raji3oun. baya de mekla (T.O).

15. lo 29/06/2008

a laghouati,bonjour et merci pour votre mot pour parisien ,ici.je connais "zgag sabaa,et meme ceci,de l'origine du nom de cette rue :(parmi les sept il y avait ,mon oncle,le pere de aissa parisien:il sortait d'une soiree ,passee chez sa soeur , ma tante ...).je ne connais pas tous les membres de ma famille,donc,je ne vois pas qui a habite a la mamourah??? c'est bien vous qui avez annonce le deces de aissa ,sur un autre blog de laghouat ?j'ai eu la nouvelle en direct!

16. Laghouati 29/06/2008

Mhani bonjour
tu dois me connaitre
si je te donne des indices
la rue des 7 zgag sabaa
un certain Mohamed voisin frere de aissa allah yarhamou

17. Laghouati 29/06/2008

allah yarhamek ya aissa c'etait mon ami et mon voisin depuis l'enfance je dirais qu'il n y a pas au monde comme aissa parisien et Takouk.
a la cousine de aissa est ce que tu connais les lahreches de mamourah jardin de l'epoque DJELLOUL-ABDELKADER-
BOUCHARABA Je crois qu'ils avaient une soeur? leurs voisins les ferchanes....

18. samir 18/06/2008

je voudrais également ajouter que aissa "parisien" de l'avis de amine lo etait un personnage haut en couleur sincere dans ses amitiés honnete genereux altruiste jusquà la dechirure il etait un seigneur et un gentleman qui avait plusieurs cordes à son arc il etait melomane acteur homme de grande culture et de sciences il avait le genie de rendre gaie les choses les plus tristes il avait cette bonhommie typée et cousue main au label laghouatie pur sucre qui vous debridait les situations les inextricables pour ca pour un geste pour un rire un sourire en suspens et toute la gentillesse semée en chacun de nous et pour nous dors en paix ton message chacun le transmettra là où le destin aurait voulu que l'on soit mes sinceres condoléances à sa famille ses amis et à tous ceux et celles qui ont eu la chance et le grand plaisir de le cotoyer message speciale à m'hani pour tout le reste.....samir ouramdane amirouche de larbaa nath irathen.

19. lo 13/06/2008

bonjour ma Sabine!!ca me fait vraiment plaisir ton petit mot sue mon cousin !tu l'aurais adore!!!!merci.

20. SABINE BACHELET Femdusoleil 13/06/2008

Dommage que je n aies pas entendu parler de ce fantaisiste que semblait être Aïssa Parisien ...ce nom qui devait être un nom de bataille ..ne m était pas connu..mais je compatîs à la douleur de la perte d être bon brave...et drôle...estimé de tous ces amis...Sabine

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Image Hosted by ImageShack.us
Inscription désinscription

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site